Nous y sommes, le DOW a perdu exactement 10% depuis son plus haut historique du 3 octobre à 26828 points. La question que tout spéculateur se pose maintenant est jusqu’à quand durera cette baisse? Assistons-nous au commencement d’un crash ou seulement à une petite correction avant une nouvelle hausse? Un article sur le crash boursier est donc de rigueur. A minima pour savoir et anticiper ce qui peut-être nous attend…

Le plus sûr est de se référer à l’histoire. Car comme le disait ce bon vieux Jess ici, “There is nothing new in Wall Street”!

histoire des crashs
histoire des crashs

118 années de crash en crash: analyse et statistique

J’ai préparé pour vous un petit récapitulatif des 18 crises que le DOW a subies depuis 1900.

De manière brutale, les crises engendrent en moyenne une baisse de 38%, durent 530 jours (1 an et demi) et sont précédées d’une hausse moyenne de 170% depuis le dernier crash.

La première analyse que l’on puisse faire est que le DOW a subi depuis la dernière crise de 2007 une hausse de 309%. Sur ce plan, nous pouvons donc la comparer, si crise il y a, aux crises de 1929, 1937, 1966, 1987 et 1998. La baisse moyenne est alors de 44% et elles sont plus rapides, 400 jours en moyenne.

Déplacez vous sur la droite pour voir le tableau complet.

DébutFinHIGHLOWDurée (jours)CorrectionTemps entre 2 crisesaugmentation entre 2 criseraison
moyenne53038,02%2284171,31%
17/6/19019/11/190357,330,987546,14%bulle spéculative Northern Pacific Railyway
19/1/190622/11/190775,538,967248,47%1677144,37%Panique bancaire United Copper Company
3/11/191924/8/1921119,663,966046,58%5036207,63%bulle spéculative
3/9/19298/7/1932381,241,2103989,19%3592496,51%bulle spéculative
10/3/193731/3/1938194,499,038649,10%2745371,62%crise bancaire
12/9/193928/4/1942155,992,995940,41%91657,57%guerre
29/5/194621/11/1946212,5164,117622,77%2451128,69%
9/2/19667/10/1966995,2744,324025,21%7196506,36%Crise américaine du crédit
3/12/196826/5/1970985,2631,253935,94%102832,36%
11/1/19736/12/19741051,7577,669445,08%150066,63%choc pétrolier
21/9/197628/2/19781014,8742,152526,87%134975,69%choc pétrolier
8/9/197821/4/1980907,7759,159116,37%71722,32%taux d'interet FED
27/4/198112/8/19821024,1776,947224,13%96234,90%crise dette pays en développement
25/8/198719/10/19872722,41738,75536,13%2311250,41%taux d'interet FED
16/7/199011/10/19902999,82365,18721,16%105672,52%Irak crise pétroliere
17/7/199831/8/19989338,07539,14519,26%2923294,82%défaut Russie
14/1/20009/10/200211723,07286,399937,85%54655,50%bulle spécultative internet
9/10/20079/3/200914164,56547,151753,78%282594,40%crise subprime
3/10/201823/11/20182682824286519,48%4012309,78%taux d'interet FED

Vous trouverez ci dessous les graphiques des différentes périodes de crash boursier depuis 1900.

Quelle crise es-tu?

Il me parait intéressant d’analyser les 50 premiers jours de crise et les comparer aux crises précédentes.  Le DOW attaque en effet cette semaine son 36ieme jour ouvré de correction (50 jours calendaires). Dans les graphes ci-dessous, je trace l’évolution en pourcentage depuis le plus haut historique précédent le crash.

Nous pouvons voir que la phase que nous avons connue depuis le 3 octobre est similaire à la majorité des débuts de phase de correction historique. Petite consolation, elle est complètement différente de celle de 1929, que j’ai donc retirée du graphique.

Néanmoins, excepté le rebond du 25ieme jour, la correction au 35ieme jour est l’une des plus sévères comparée aux crises précédentes.

comparaison 35 jours crash
comparaison crash 35 jours

Seule la crise de 1987 était plus forte, et le résultat fut une baisse éclaire de 36% en 40 jours ouvrés…

En élargissant le graphique sur 200 jours après le début du crash, je laisse alors votre imagination determiner où finira le DOW en 2019…

comparaison crash 200 premiers jours
comparaison crash 200 premiers jours

 

Statistiques en période de crash boursier

C’est certainement la partie qui m’a le plus surprise en éditant cet article et en effectuant mes recherches. Beaucoup de personnes me demandent pourquoi je fais cela, pourquoi je publie mes analyses gratuitement etc. Et bien c’est avant tout pour moi! C’est un peu le syndrome du professeur, en expliquant les choses, je les assimile mieux. Et l’écrire sur le web me permet d’avoir ces éléments sous la main quand j’en ai besoin!

Gros scoop donc, en période de crash boursier, seulement 55% des journées sont baissières en moyenne. Il ne faut donc absolument pas s’exciter en day trade short tous les jours!

Les baisses généralement se font donc sur des périodes bien précises, avec notamment une journée de baisse extrême de -6% en moyenne. Certains se souviendront du 19 Octobre 1987 avec une baisse sur la journée de -22%, plus grosse baisse de l’histoire et faisant 2/3 de la baisse totale de cette crise.

Le nombre de jours consécutifs de baisse est en moyenne de 7.74 jours, avec un record historique lors de la crise de 39 de 14 journées! Le maximum baissier sur 2 semaines (10 jours ouvrés) est en moyenne de -16%.

Mais attention, ne jouez pas les pigeons haussiers, car les rebonds sont tout aussi impressionnants lors de ces phases de crash. En effet, le nombre moyen de journées consécutives haussières est de 6.6 jours, et les rebonds moyens sur 10 jours ouvrés sont en moyenne de 9%.

Ne passez donc pas de vendeur à euphorique et acheteur à la moindre poussée haussière, restez lucide et prudent!

Déplacez vous sur la droite pour voir le tableau complet.

année crise% day lossmax cons lossmax cons winmax loss daymax win daymax cum loss 10 daymax cum win 10 day
Moyenne55,51%7,746,21-6,13%4,82%-16,37%8,97%
190150,98%87-4,43%5,11%-11,71%11,83%
190653,67%87-8,29%6,69%-15,68%11,22%
191952,87%88-4,22%4,21%-13,74%11,28%
192954,26%88-12,82%14,87%-37,63%19,21%
193754,40%86-7,75%6,08%-19,27%12,43%
193950,76%148-6,80%4,73%-25,33%14,00%
194660,94%88-5,56%3,58%-15,95%4,97%
196658,93%86-2,10%1,94%-8,40%3,91%
196856,79%76-3,14%2,55%-10,84%7,05%
197357,05%1110-3,50%4,71%-13,63%11,69%
197652,34%96-2,17%2,04%-7,38%4,47%
197848,90%75-2,99%4,46%-10,62%5,32%
198156,84%85-2,23%2,56%-6,77%5,83%
198761,54%54-22,61%3,02%-38,44%5,82%
199057,14%64-3,32%3,11%-10,38%5,43%
199862,50%43-6,37%1,78%-12,53%3,44%
200052,04%87-7,13%6,89%-18,46%11,89%
200753,37%85-7,87%11,08%-26,71%14,24%
201859,46%45-3,15%2,17%-7,47%6,37%

La crise de 1929

Sans jouer les scénarios catastrophes, il me semble néanmoins intéressant de prendre l’exemple de la plus grande crise de l’histoire. Souvenez-vous bien qu’en bourse, tout est possible. Les cours iront là où vous ne voulez pas qu’ils aillent. Je vous propose donc de mettre sur un graph l’évolution des crashs de 1929, 2007 et 2018. En vue globale et sur 50 jours.

comparaison 1929-2007-2018, 50 jours
comparaison 1929-2007-2018, 50 jours
comparaison crash 1929-2007-2018
comparaison crash 1929-2007-2018

Le crash boursier de 2007 ressemble étonnamment à celui de 1929 sur les 300 premiers jours. Mais celui de 1929 fut simplement 3 fois plus long.

Et sur les premiers 50 jours, et bien, celui de 2018 est entre les deux. la phase 2 d’accélération ou de stabilisation se joue maintenant, en 2018…

Et mon scalpdaytrade dans tout ca?

Je me garde bien de dire si le marché va monter ou descendre, je n’en sais rien!

En revanche, ce qui m’intéresse, c’est de savoir comment réagira le marché si la baisse se confirme…

  • 55÷ de jours en baisse en moyenne: je ne vais pas donc être baissier tous les jours en daytrade mais plus régulièrement si je vois la tendance en début de journée.
  • Des rebonds de plus de 10÷ possibles avec 6 jours de hausses ne signifient pas la fin du cycle: opportunité de swing short!
  • Des baisses de -10% dans la journée possible et 14 jours de baisses consécutives également: je ne serai donc pas tenté d’acheter au 5ieme jour de baisse, ni d’acheter si le marché dévisse de 5÷ une journée!

Voilà à quoi me servent ces stats, à me conditionner et réagir en cas de situation exceptionnelle du marché!

Après, que le marché baisse ou non de 30÷ dans les 10 prochains mois, je n’en sais rien et ça ne va pas m’aider dans mon scalpdaytrade quotidien car je ne prends que très rarement des swings.

Conclusion

Sommes-nous en début de crash en ce moment? Seul l’avenir nous le dira. Mais nous sommes bien sur les 40 premiers jours ouvrés en configuration classique de crash. Les 50 prochains jours seront donc déterminants pour la qualification de crash boursier ou non.

Il faut bien retenir que les baisses se jouent sur quelques journées et quelques périodes de glissades avec des baisses consécutives de 8 jours. Nous n’avons pas encore eu cette période en 2018 avec seulement 4 journées de baisse consécutives. Nous n’avons pas non plus eu encore de gros crash sur une seule journée. Le DOW a bien essuyé un -3.15%, mais cela reste dans la norme d’une journée baissière classique.

Enfin, hors de ces périodes d’accélération baissière, il faut s’attendre à des rebonds violents de 9% en moyenne, sans que cela signifie que nous soyons sortis de la spirale baissière. Le cours en 1929 a repris presque 50% après le 50ieme jour avant de replonger de 70% les 750 jours plus tard…

Rendez-vous donc dans 200 jours, moyenne des crashs précédents, pour étudier, si cela se confirme, les caractéristiques de ce potentiel crash, et donner encore raison à ce bon Jess, “à Wall Street, rien de neuf”!

Rendez-vous également ici sur le forum pour en discuter d’ici septembre 2019!