Aujourd’hui, petit focus sur l’indice américain le plus connu et un des indices le plus tradé par les opérateurs financiers, avec le SP500 et le NASDAQ. Mais savez-vous réellement comment fonctionne de DOW Jones? Vous serez certainement assez surpris à la lecture de cet article…

Introduction

Aux États-Unis, il existe trois principaux indicateurs, ou indices, représentatifs des mouvements du marché: le Nasdaq Composite, le Dow Jones Industrial Average (DJIA ou « le Dow ») et le Standard & Poor’s 500 (S&P 500).
Collectivement, ces indices de marché sont appelés Security Market Indicator Series (SMIS). Ils fournissent un signal de base sur la performance de marchés spécifiques au cours de la journée. De ces trois indices, le DJIA est le plus largement médiatisé et discuté. C’est aussi le plus facile à calculer et à expliquer.

L’Histoire du DOW

Charles Dow and Edward Jones
Charles Dow and Edward Jones, cofounded the Dow Jones & Company in 1882, a Wall Street financial news service, that became THE WALL STREET JOURNAL in 1889. Photos. Ca. 1900.

Dow Jones & Co. a été fondée en 1882 par Charles Dow, Edward Jones et Charles Bergstresser. Malgré la légende, les index originaux n’ont pas été publiés dans le Wall Street Journal mais dans son précurseur, appelé la Customer’s Afternoon Letter . Les premières moyennes industrielles n’incluaient même pas de stocks industriels. L’accent était mis sur les valeurs de croissance de l’époque, principalement les sociétés de transport. Cela signifie que le premier indice Dow Jones comprenait neuf actions ferroviaires, une société de bateau à vapeur et une société de communication.

Cet indice était aussi appelé initialement le « transportation average » . Ce n’est que le 26 mai 1896 que Charles Dow a séparé le transport et l’industrie en deux indices différents, créant ce que nous connaissons maintenant sous le nom de Dow Jones Industrial Average.

Charles Dow a eu la vision de créer une référence qui projetterait les conditions générales du marché et aiderait donc les investisseurs à prendre leurs décisions indépendamment des variations unitaires de chaque entreprise. C’était une idée révolutionnaire à l’époque, et sa mise en œuvre était assez simple. L’indice calcule tout simplement la moyenne des actions des sociétés choissies. Pour calculer la première moyenne, Dow additionnait les cours des actions et les divisait par 11, le nombre d’actions composant l’indice.

Aujourd’hui, le DJIA est une référence qui suit les actions américaines qui sont considérées comme les leaders de l’économie et qui font partie du Nasdaq et du NYSE. Le DJIA couvre 30 sociétés à grande capitalisation, qui sont choisies subjectivement par les rédacteurs du Wall Street Journal .

Au fil des ans, les sociétés de l’indice ont été modifiées pour s’assurer que l’indice reste à jour et reflète le plus largement l’économie américaine. En fait, aucune des sociétés initiales incluses dans la moyenne ne subsiste, General Electric détenant le mandat le plus long, 110 ans. GE a en effet été éjectée le 19 Juin 2018 et remplacée par Walgreens Boots Alliance.

Le DOW divisor

Le calcul du DJIA aujourd’hui n’est pas aussi simple que l’addition des actions et la division par 30. Le Dow a en effet vécu à une époque où les fractionnements et les dividendes en actions n’étaient pas courant, Charles Dow n’a donc pas prévu comment ces opérations sur titres affecterait l’indice.

Par exemple, si une entreprise qui négocie à 100 $ met en œuvre un fractionnement 2 pour 1, le nombre de ses actions double et le prix de chaque action devient 50 $. Ce changement de prix ferait baisser mécaniquement la moyenne de l’indice même s’il n’y a pas de changement fondamental dans l’action de la société. Pour absorber les effets des variations de prix des scissions, ceux qui calculent le DJIA ont développé le « diviseur DOW » (« DOW divisor« ). Ce dénominateur pour le calcul de la moyenne est ajusté à chaque scission d’action ou opération sur le capital des sociétés le composant et est ensuite utilisé comme diviseur dans le calcul de l’indice. Le Dow divisor est aujourd’hui à 0.145798

Composition de l’indice actuel

Le DOW est composé au 24 avril 2020 des 30 sociétés listée ci-dessous, avec le prix des actions correspondantes. L’indice représente 7466b$, 1,5 fois moins que le NQ100 (11332b$) et 3 fois moins que le SP500 (21420b$).

CompanyPrice $ (24/4/2020)Poids DJIA (%)Mkt Cap (b$)Poids Mkt Cap
UNH UnitedHealth291,298,40%2753,7%
AAPL Apple282,978,16%124016,6%
HD Home Depot212,186,12%2273,0%
MCD McDonald’s184,025,31%1361,8%
GS Goldman Sachs1775,11%600,8%
MSFT Microsoft174,555,04%133017,8%
V Visa167,324,83%3594,8%
JNJ Johnson & Johnson154,864,47%4085,5%
MMM 3M1474,24%841,1%
WMT Wal-Mart129,443,73%3664,9%
BA Boeing128,983,72%721,0%
IBM IBM124,723,60%1101,5%
PG Procter & Gamble118,783,43%2943,9%
CAT Caterpillar114,043,29%620,8%
DIS Disney101,192,92%1822,4%
TRV Travelers Companies Inc100,822,91%250,3%
JPM JPMorgan Chase90,712,62%2763,7%
NKE Nike88,372,55%1091,5%
CVX Chevron87,012,51%1622,2%
AXP American Express83,172,40%670,9%
MRK Merck81,432,35%2052,7%
RTX Raytheon Technologies Corp63,431,83%961,3%
INTC Intel59,261,71%2533,4%
VZ Verizon57,931,67%2393,2%
KO Coca-Cola45,431,31%1952,6%
WBA Walgreen43,741,26%380,5%
XOM Exxon Mobil43,731,26%1852,5%
CSCO Cisco42,521,23%1802,4%
PFE Pfizer37,381,08%2072,8%
DOW Dow Chemical33,120,96%240,3%
SUM STOCK PRICE
INDEX (divisor=0.1457)
3466,39
23775,27
100,00%7466100,00%

Nous retrouvons bien l’index du DOW au 24 Avril de 23775.27pt.

Retenez bien que qu’à eux seul, Microsoft, Apple, McDonald’s, Home Depot, United Health et Goldman Sachs représentent 40% du calcul du DOW. Et que la valeur la plus représentative du DOW est United Health alors qu’elle ne pèse « que » 3% de la capitalisation de l’indice… Vous connaissez d’ailleurs?

L’influence de chaque action sur le DOW

Pour comprendre comment la variation d’une action affecte le DOW, divisez la variation du prix de l’action par le Dow divisor actuel. Par exemple, si Apple ( AAPL ) augmente de 10$ sur la journée, divisez 10 par le diviseur actuel (0,1457), ce qui équivaut à 68,6. Ainsi, si le DJIA progresse de 200 points sur la journée, Apple serait responsable de 68.6 des 200 points de mouvement de l’indice. C’est aussi simple que cela!

Les limites du DOW

La méthodologie pour calculer le DOW est connue sous le nom de méthode pondérée par le prix. Les entreprises sont classées en fonction de leur cours de bourse et non leur capitalisation boursière . L’inconvénient de cette méthode est qu’elle ne reflète pas le fait qu’un changement de 1 $ pour un action de 10 $ (10%) est beaucoup plus significatif en pourcentage qu’un changement de 1 $ pour une action de 100 $ (1%). Mais ces deux variations auront le même effet sur le changement de l’indice.

En raison des problèmes de pondération des prix, la plupart des autres indices majeurs, tels que le S&P 500 ou le Nasdaq, sont pondérés en fonction de la capitalisation boursière, c’est-à-dire que les sociétés sont classées en fonction du nombre d’actions en circulation qu’elles détiennent, multiplié par la valeur par action.

3 actions que vous ne verrez jamais pondérées dans le DOW!

Amazon et Google interdits de DOW!
Amazon et Google interdits de DOW!

En raison de cette pondération sur le prix, les sociétés comme Berkshire Hathaway, Google ou Amazon ne peuvent pas entrer dans la valorisation du DOW même si elles sont respectivement capitalisées à hauteur de 452b$, 879b$ et 1,2t$. Elles font donc partie des plus grandes capitalisations boursières des US. Mais le prix nominal de leurs actions de 279.460$, 1276$ et 2400$ en ferait un trop gros poids dans la moyenne pondérée du DOW. En effet, Berkshire, holding d’investissement de Warren Buffet représenterait à elle seule 98% du DOW si elle était prise en compte dans l’indice! Google représenterait elle 25% et Amazon 50%.

Nous voyons bien ici les limites de la méthode de calcul du DOW, qui en font un indice bien moins représentatif que le S&P500.

Conclusion

Le DOW est toujours l’indice de référence du marché, largement cité et tradé par tout les acteurs financiers de la planète. C’est le plus ancien, et donc celui qui offre le plus de datas historiques pour faire des analyses très long terme. Mais paradoxalement, c’est le moins représentatif des 3 indices de références du marché américains et avec un mode de calcul biaisé sur la représentativité des entreprises qui le compose.

Rendez vous ici sur le forum si vous voulez continuer la discussion sur cet article.