Dolomites, Pied bot, Jambes de bois & Patte d'oie.

Ici, on partage et on discute de méthode de trading pour atteindre le graal du TP infini
Avatar de l’utilisateur
Cyrille
Messages : 1992
Inscription : lun. sept. 24, 2018 12:36 am

Dolomites, Pied bot, Jambes de bois & Patte d'oie.

Message par Cyrille » mar. nov. 27, 2018 8:02 am

Bon je m'y colle mais au fur et à mesure car le problème est complexe.
et je vais tenter d'être le plus synthétique et précis possible.
toutes observations contradictoires seront les bien venues
Dernière modification par Cyrille le jeu. janv. 10, 2019 5:04 am, modifié 2 fois.


Ceci n'est pas un conseil financier.

Avatar de l’utilisateur
Barnum
Messages : 1185
Inscription : sam. sept. 22, 2018 10:10 pm

Re: Pied bot, Jambes de bois & Pattes d'oie.

Message par Barnum » mar. nov. 27, 2018 11:01 pm

Tout un programme, hâte de te lire!!

Avatar de l’utilisateur
Cyrille
Messages : 1992
Inscription : lun. sept. 24, 2018 12:36 am

Re: Dolomites, Pied bot, Jambes de bois & Patte d'oie.

Message par Cyrille » dim. janv. 13, 2019 11:37 am

Mea Culpa,
j'ai supprimé ma première contribution balancée à la va-vite" et qui était fausse, enfin qu'à moitié d'ailleurs mais on reprend tout depuis le début et accrochez-vous mes amis.

et comme il faut bien commencer par quelque chose, comme on tirerait sur un bout d'une pelote toute emmêlée pour retrouver le début et la fin du fil, je vais donc tirer sur un bout sans savoir où il me mène ni si c'est le début ou la fin de ce fil, bien que je le présage dorénavant ;
mais ce qui est certains, c'est que je sais d'ores et déjà et si l'on pose comme hypothèse vraie mon image de "pelote emmêlée" c'est qu'il y a un début et une fin à un fil quel qu'il soit, comme il y a un début et une fin à un raisonnement, et une logique à suivre pour le démêler que ma simple observation et intelligence relative pressent et perçoit à la longue.
à moins que ce ne soit pas un fil et qu'il n'y aurait donc rien à démêler.
mais c'est en m'y essayant et sans y parvenir que je m'en convaincrais.
et dans ce cas de figure qu'est-ce que cela serait alors et il sera toujours temps d'imaginer autre chose.

mais ce que je vois et pose aussi comme une évidence c'est que le marché s'apparente pourtant à un fil emmêlé, qui pourrait prétendre le contraire, on ne va pas jouer sur les mots, ou à un labyrinthe dont on ignorerait l'entrée et la sortie et qui d'ailleurs peut-être n'en comprendrait pas tel le 8 infini, ou avec un nombre infini d'entrée et de sortie ou avec un nombre défini d'entrée supérieur ou inférieur à un nombre défini de sortie ou le strict inverse, voire une seule sortie ou une unique entrée, bref le marché s'apparente à un problème.
en tout cas ses fluctuations posent une énigme à résoudre c'est un fait, qui peut en douter.
et il n'existe peut-être pas de solution ou une infinité, et l'effort qui plus est de la trouver en vain ne prouverait par forcément l'absence de solution mais seulement mon incapacité à la déceler.
mais si l'absence de solution est prouvée à laquelle je ne peux pas croire, absences de début et de fin de raisonnement ou de logique, cela reviendrait au final et par déduction à la solution en soit et à l'abandon des travaux. La solution serait qu'il n'existe pas de solution.

pourquoi prendre le risque alors de se perdre en posant une hypothèse qui peut s'avérer fausse ?
parce que si l'on ne pose pas d'hypothèse on ne peut pas la pousser à son terme ni son raisonnement ni trouver ou pas la solution au problème ni à défaut s'en approcher ni ne rien en déduire, ni la rejeter, ni chercher autre chose, on démissionne.
cela ne nous intéresse pas et il n'y a pas là de mal en soit surtout si on gagne en bourse malgré tout.
qui sait je parviendrais à comprendre le marché sans jamais en tirer avantage.

mais l'hypothèse étant la base du raisonnement, il faut bien commencer par en poser une.
je choisis donc cette image, cette représentation simple de la "pelote emmêlée" à 1 fil et on verra bien où elle nous mène, où mon raisonnement me conduit. et ce simple fil est évidemment complexe, plein d'aspérités, de soubresauts comme un cheveu regardé au microscope.
et ce fil avec ses 2 extrémités représente une tentative de raisonnement, le fil de ma raison, d'une logique. c'est le postulat de départ.

car le marché a été inventé par l'Homme, il ne descend pas de l'espace, et il est impacté chaque jour par l'intervention de l'Homme doué certes aujourd'hui de machines construites par l'Homme pour l'Homme et non par l'intervention divine. Il semble à notre image aussi structuré qu'imprévisible. mais il m'apparait plus raisonnable de penser qu'il interagit avec raison et discernement plutôt que le contraire. Qui d'ailleurs, et je pense par là aux gros fonds etc..., mettrait de fortes sommes en jeu et s'aventurerait en bourse, si celle-ci s'avérait totalement chaotique et imprévisible. cela n'aurait aucun sens lorsque l'on sait aujourd'hui l'encours et l'enjeu énorme que représente la bourse dans le monde.
et comme il s'agit de beaucoup d'argent il m'apparait raisonnable de penser que le marché est davantage intelligent, contrôlé par des forces que le contraire, car on s'évertue plutôt à ne pas faire n'importe quoi quand il s'agit d'argent que comme on le ferait dans d'autres domaines sentimentaux par exemple. L'Homme est beaucoup plus réfléchi avec l'argent et déploie tous ses efforts d'ingéniosité même si parfois il se trompe en amour toujours. plaisanterie à part car on tend vers sa représentation absolue mais vous en conviendrez l'amour est un domaine moins rationnel.

je referme cette parenthèse et reviens à mon hypothèse qui si celle-ci s'avérait fausse, et que l'on découvrait que la "pelote emmêlée" comprenait en vérité plus d'1 fil, d'une logique, soit plus de 2 extrémités ce qui serait fou, 2 étant en réalité le début et la fin d'un même fil et la 3e serait comme infinie, ou agirait comme par intermittence et court-circuiterait toute certitude, toute fiabilité du modèle tant recherché ;
l'hypothèse de la pelote se révélerait erronée et comprendrait en fait au moins 2 fils dont l'1 n'en serait pas vraiment un puisque sans fin si le nombre d'extrémités est impair, et cela prouverait l'erreur de mon hypothèse, de ma raison tout en m' apparaissant absurde mais finalement pas impossible.
et d'ailleurs si l'on reprenait maintenant l'image du labyrinthe à 2 entrée et 1 sortie ou l'inverse, la solution paraitrait tout de suite moins absurde en image et pourtant comprendrait la même solution "triptyque" pourquoi pas.
au pire cela apporterait la preuve de l'erreur de représentation, peut-être sans le savoir encore la preuve de son contraire, voire nous mettrait sur les traces d'un début de vérité toujours inconnue et subjectivement absurde et par élimination m'en rapprocherait en rejetant la dite hypothèse à 1 fil.

en outre, il ne serait pas interdit de tenter de raisonner ou de comprendre la preuve de l'absurde ; et qui sait l'on aboutirait à la conclusion du non-sens, du chaos imprévisible du marché, ou du moins dans une certaine proportion ;
absurdité qui pourrait elle-même s'avérait en partie maitrisable et qui finalement s'inscrirait dans un raisonnement plus vaste et plus complexe intégrant ses propres aspects aléatoires comme des exceptions confirmeraient la règle.
et comme un éternel retour, l'hypothèse de la pelote emmêlée à 1 fil serait donc vraie sauf… sauf quand l'improbable 3e extrémité découverte interagirait comme pour re-distribuer les cartes sans remettre en question la valeur des cartes elles-mêmes mais en changeant momentanément les règles du jeu. les M&M sont là...

Prenons pour hypothèse de départ la plus simple celle de la "pelote emmêlées" composée d'1 seul fil et de 2 extrémités, c'est à dire la base de mon raisonnement et on verra par la suite si y a des exceptions dignes pour réfuter définitivement ou pas l'hypothèse de départ ou qui pourront malgré tout s'y intégrer. là est la base de ma réflexion à tenir jusqu'à la contradiction suprême, l'irréfutable.
je serais alors renvoyé à mes études et devrais tout recommencer ou abandonner toute espérance.

Alors je commence, et il me sera toujours temps de rectifier le tir si besoin.
Et ce premier bout de fil qui saute aux yeux, mon point de départ c'est ma J3. Ma Jambe 3
J3 parce qu'il faut bien appeler les choses par un nom pour les définir. et parce que le marché décrit des phases comme un courant alternatif, et qu'il se trouve une constatation récurrente sur le niveau 3 lors de vagues, et qu'elle se dessine la plupart du temps et que donc je nomme cette Jambe J3.

Jambe 3 de Retournement ou de Continuation. J3R ou J3C
Haussière ou Baissière, J3RH & J3RB, J3CH & J3CB

Elle est décelable d'un coup d'œil parce qu'elle est composée sur sa gauche de dolomites généralement double.
la 2e étant plus petite que la 1ière mais pas toujours, parfois de même taille.
La 1ière "dolomite" inclue donc ou englobe la 2e le plus souvent.
motif qui se construit par une forte poussée extrêmement piégeuse s'apparentant à une Contre-TenDance CTD subite.
Forte poussée inverse à la TenDance de fond TD qui créera les 2 dolomites remarquables justement parce qu'elle est rapide et forte et n'a pas d'autres objectif que de piéger subitement ceux qui sont en tendance au moins temporairement.

et qu'elle se résout généralement par 3 Boudhas ou 3 Rivières avant Retournement pour revenir à son point de départ.
et que puisqu'elle revient toujours à son niveau de départ J3 ne casse pas après leurs formation,
elle est factice, la plus algorythmée, la moins fondamentale.
elle agit comme un gain de temps, un pré-signal afin de permettre aux acteurs majeurs de retrouver un meilleur prix et de se préparer pour enfin agir en J4 que nous verrons plus tard. Je ne vois pas d'autres explications plausibles qui justifierait son éternel retour à son point initial.
et qu'à contrario cela représente un énorme avantage, car si l'on arrive à bien l'identifier, et que l"on se retrouve piégé, on sait que l'on retrouvera son prix et que tout ne sera plus qu'une question de patience.
D'où l'importance du repère des 2 dolomites pour bien identifier notre J3 et des 3 Boudhas ou Rivières pour se couvrir ou même profiter du retour à son NiVeau Initial NVI .

je vais poster plusieurs J3 en exemple et on en discute.
et édicter plusieurs observations ou principes de J3 au fur et à mesure.
Ceci n'est pas un conseil financier.

Répondre